article abonné offert

«Un quatuor offensif aux multiples facettes»

Clément Petit se réjouissait, à l’instar de Sylvain Willot, de sa présence du duo d’attaquants au coup d’envoi: «On avait déjà testé ce système en début de saison mais ça n’avait pas trop fonctionné parce qu’on n’était pas en confiance ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 41 des 131 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos