BASKET-BALL

VIDÉOS | LeBron James en mode showtime avec les Lakers, fin de série pour Boston

VIDÉOS | LeBron James en mode showtime avec les Lakers, fin de série pour Boston

La soirée NBA a été étoilée à Los Angeles. AFP

LeBron James qui brille devant Kobe Bryant, les Lakers qui étincellent face à Atlanta et scintillent tout seuls au sommet du classement: la soirée NBA a été étoilée ce dimanche à Los Angeles.

Rares sont les fois où Kobe Bryant décide d’aller voir jouer les Lakers. Alors quand l’ancien maître des lieux a été ovationné à son apparition au Staples Center, cela a eu le don de motiver LeBron James lors de la facile victoire contre Atlanta (122-101).

Shoot à dix mètres, alley-hoop dans la stratosphère, pénétration au milieu de trois défenseurs, passe aveugle, contre après retour canon… LeBron a fait le spectacle, récoltant les applaudissements d’un Kobe hilare, sans oublier de peser sur la rencontre avec 33 points, 12 passes et 7 rebonds.

Dans un match où les Hawks n’ont pas existé à l’exception de Trae Young (31 pts), les autres Lakers à s’être illustrés sont Anthony Davis (14 pts) très actif en défense (5 contres) et Rajon Rondo (15 pts) en sortie de banc.

Forts de leur meilleur départ depuis 2010, les Lakers dominent à l’Ouest avec le meilleur bilan de la Ligue (11 victoires, 2 défaites).

Les Sacramento Kings, portés par leur meneur bahamien Buddy Hield auteur de 35 points, ont mis fin à la série de dix victoires de Boston, en s’imposant 100 à 99.

C’est le pivot Richaun Holmes qui a porté le coup de grâce aux Celtics en inscrivant ses deux lancers francs à 13 secondes du terme, pour offrir à son équipe un cinquième succès en sept matches, après cinq défaites initiales.

Boston, qui n’avait plus perdu depuis le tout premier match face à Philadelphie il y a presque un mois, demeure en tête de la Conférence Est, devant Miami et Milwaukee.

Le money-time, habituellement le moment où Kemba Walker (15 pts, 9 passes) décide de faire la différence pour les C’s, a cette fois vu Hield jouer ce rôle pour les Kings, puisqu’il a inscrit à 1 min 52 sec du buzzer son septième panier à trois points pour faire virer son équipe en tête 96-95.