Un éducateur musicien

Karman Will

À 25 ans, William Arnould travaille comme éducateur à Maissin. Il baigne dans la musique depuis tout petit et il vient de sortir son premier album, sous le pseudo Karman Will, tout en français. Présentation de ce jeune homme bourré de motivation et de talents.

D’aussi loin qu’il s’en souvienne, William a toujours baigné dans le monde de la musique, mais c’est vers 10 ans qu’un déclic se produit: «j’ai récupéré le lecteur CD de mon frère. Mon père me faisait écouter des groupes mythiques comme les Beatles, les Rolling Stones, AC/DC, Led Zeppelin». Mais son chemin personnel débute réellement lorsqu’il récupère une vieille guitare dans le grenier familial. «Je ne connaissais absolument rien en ce qui concerne la pratique de la musique, mais cette guitare m’a donné l’envie d’en faire». Avec l’arrivée d’internet, il a découvert librement d’autres sons, d’autres genres et d’autres influences. Pour William, jouer de la musique est quelque chose qui l’apaise et qui lui fait du bien. «Quand je commence à jouer, je rentre comme dans un genre de bulle. Tous les problèmes et les soucis de la vie disparaissent. C’est juste moi et ma guitare. Et puis c’est quelque chose de très satisfaisant de transformer le silence en musique à partir de pas grand-chose finalement». William vient de sortir son premier cd d’un style variété française et musique pop. «L’album est assez éclectique, on passe du folk au rock, à l’électro. Mais toujours, toujours dans la langue française!» Il compose lui-même ses textes au départ de choses qu’il a vécues, d’émotions qu’il ressent, ou de l’observation des gens. «J’écoute leurs histoires, j’essaye de comprendre ce qu’ils peuvent ressentir, et je transforme ça en chansons».

Nos dernières videos