Un musicien dans le vent

ÉdA

Astoria, Phalaena, Izvoran, Marina Cedro Trio… Des formations musicales qui ont un point commun: le talent de Christophe Delporte. Le mélomane passionné dépoussière l’accordéon comme personne et fait souffler un vent de modernité sur cet instrument qui n’a plus aucun secret pour lui!

La musique, pour Christophe Delporte, c’est un peu comme la potion magique pour un célèbre Gaulois: 'il est tombé dedans quand il était petit'. «Mon oncle était lui-même musicien et m’a proposé de me donner des cours d’accordéon. J’ai vite accroché et, depuis, la musique fait partie de ma vie. Pour ne pas dire que c’est ma vie!» Professeur de musique à l’IMEP de Namur et à l’académie de Fleurus, celui qui a été l’accordéoniste d’Henri Dès et d’Annie Cordy pendant de nombreuses années a toujours 1001 projets en tête: «C’est ce que j’aime, dans la musique. Avoir toujours un projet à réaliser. L’accordéon, si ça n’a pas toujours été évident à assumer en tant qu’adolescent, est un instrument formidable et je suis très fier d’en jouer! Le faire découvrir autrement au travers de mes différents projets…» L’artiste sillonne les scènes du monde entier avec ses différentes formations: Astoria, Phalaena, Izvora, Rubato, Bayan, Habanera, The Astor Klezmer Trio. Au rayon actu, le mélomane planche sur un nouveau projet 'Marina Cedro Trio', avec l’artiste argentine et Aurélien Tyberghein, à la contrebasse. Autre actu: un tout nouvel album avec Phalaena (à découvrir le 2 décembre à l’IMEP à Namur) et la captation pour Penguin TV de la misatango de Palmeri. Une misatango qui n’est autre qu’un avant-goût d’un de ses plus grands projets: 'Mayra, la jeune fille du bout du monde' – une comédie musicale avec l’ensemble Astoria qu’on a hâte de découvrir!

Nos dernières videos