Si elle a ouvert ses portes à Chièvres depuis 7 ans maintenant, l’Imjin Academy a vu le jour il y a 30 ans d’ici à Baudour sous l’impulsion d’Agostino Fiori.

La section chiévroise prend d’année en année un peu plus d’ampleur. Installé dorénavant dans la salle de gym de l’école communale du Grand Vivier, le club a ouvert l’an dernier une section pour les plus petits. «On a remarqué qu’avec le nombre de pratiquants que l’on avait aux cours, les cours correspondaient plus aux grands. On a donc décidé d’ouvrir une section pour petits, qui va de 5 à 10 ans. Au final, on se rend compte que l’on a bien fait puisque le nombre d’élèves a explosé. On a 28 petits et une vingtaine de grands. Au fur et à mesure, quand on voit qu’un pratiquant est assez mature, on l’intègre au groupe des grands», explique Agostino Fiori. Affilié auprès de l’Association Belge Francophone de Taekwondo (Fédération reconnue par l’Adeps et le COIB), l’Imjin Academy propose l’apprentissage de deux arts martiaux: le Taekwondo et l’Haedong Kumdo. Provenant de Corée du Sud, le Taekwondo est un art martial qui est «assimilable» au Karaté. À l’instar du judo, il est reconnu comme discipline olympique depuis 2000. L’Haedong Kumdo est quant à lui un art martial qui initie au maniement du sabre coréen. Le club a également créé une compétition qui s’est imposée au fil du temps comme l’une des compétitions les plus importantes de Taekwondo en Wallonie. L’édition précédente a vu s’affronter plus de 420 compétiteurs issus d’Israël, d’Italie ou d’Allemagne. «Nos moniteurs, aussi bien à Baudour qu’à Chièvres, ont participé à de nombreuses compétitions internationales. Dans cette optique-là, on continue à préparer nos jeunes en vue d’éventuelles compétitions, afin de les amener au maximum de leurs capacités», conclut Agostino.

Imjin Academy Chièvres sur Facebook