Proximag

Handicap oui, handicapé non!

Handicap oui, handicapé non!

ÉdA

Florian Lechantre est un adepte du «foot fauteuil». Le jeune Estaimbourgeois évolue au sein du club de Villeneuve d’Ascq. Atteint par la myopathie de Duchenne, il revendique haut et fort une meilleure reconnaissance de sa discipline et surtout un environnement mieux adapté…

Florian Lechantre vient de fêter ses 21 printemps il y a de cela quelques semaines. «J’ai suivi mon premier cursus scolaire à Dottignies, à l’école Saint-Charles. Ensuite, lorsque la maladie s’est développée, j’ai suivi des cours généraux par correspondance. Pour rester curieux. Ma maladie? C’est la myopathie de Duchenne. On me l’a décelée à l’âge de 5 ans. C’est une maladie évolutive qui s’attaque aux muscles de tout le corps, qui les affaiblit. Aussi, grâce au service à l’intégration et afin de me trouver une occupation «sportive», j’ai découvert le «foot fauteuil» il y a 5 ans, la seule discipline que vous pouvez pratiquer en chaise roulante électrique. Avant, en Belgique, il y avait des clubs du côté de Namur et de Charleroi. Aujourd’hui, ils ont disparu. Raison pour laquelle j’ai rejoint l’équipe de Villeneuve d’Ascq, de l’autre côté de la frontière.» Il est vrai que le championnat français de «foot fauteuil» compte 6 divisions et l’équipe de Florian, pour sa part, évolue en division 2. «Nous jouons à 3 joueurs de champs et un gardien. Cette année, j’évolue au sein d’une équipe qui a été rajeunie. Nous avons été champions deux années de suite. Mais cette année, ce sera plus difficile. Mes héros? Eden Hazard, Fernando Torres mais aussi Bryan Weiss et Julien Reniers. Les deux derniers sont champions du monde avec l’équipe de France de foot fauteuil et ils évoluent à Villeneuve d’Ascq et me conseillent au quotidien. Ce sont de vrais exemples.»

Nos dernières videos