Vainqueur au BAM espoir

ÉdA

Si Maxime Harley a toujours pratiqué le vélo, il s’est mis au VTT il y a quelques années et a rejoint le club VTT des 3 canaux. Motivé par les compétiteurs du club, il a commencé à prendre part à des courses et vient même de remporter le «Belgian Ardennes Marathon» en catégorie espoir.

Ce challenge regroupe les 7 marathons les plus difficiles de Belgique. En terminant 2e du Roc d’Ardennes, Maxime a inscrit son nom au palmarès devant plusieurs Flandriens. «J’ai commencé la saison en mode mineur mais j’ai progressé de mois en mois et avant la dernière épreuve, je comptais quelques points d’avance sur mon dauphin, le frère du cycliste pro Tosh Vandersande. Il a gagné et j’ai terminé 2e ce qui était suffisant pour gagner cette compétition.» Maxime peut compter sur 4 équipiers de son club avec qui il s’entraîne: «J’essaie d’être sur le vélo entre 10 et 15 heures par semaine, course comprise, car il n’y a pas de secret, il faut s’entraîner pour obtenir des résultats. Pour ce genre de distance (jusqu’à 130 km), il faut faire preuve d’endurance mais aussi d’explosivité pour placer de temps en temps un démarrage. Je me sens très à l’aise dans les côtes et c’est indispensable quand on roule dans le sud du pays.» Trop modeste pour reconnaître un talent naturel, ce jeune champion a encore beaucoup d’objectifs en tête: «J’aimerais remporter le titre de champion de Wallonie et être sur le podium au championnat de Belgique en 2020. Je rêve également d’épreuves à l’étranger et notamment dans les Alpes. Je ne veux pas brûler les étapes car à 21 ans, j’ai encore tout l’avenir devant moi». Maxime compte rester fidèle à son club et apprécie les sorties en groupe plus relax.

Nos dernières videos