FLAWINNE

Fusillade à Flawinne: un homme sous mandat d’arrêt

Fusillade à Flawinne: un homme sous mandat d’arrêt

Les faits se sont produits à proximité du Sun 7 de Flawinne. EdA - Florent Marot

Un homme a été placé jeudi sous mandat d’arrêt pour assassinat et tentative d’assassinat.

Mercredi, à la suite de la fusillade survenue dimanche vers 21 h en pleine rue à Flawinne, des suspects ont été privés de liberté. L’une des personnes a été auditionnée ce jeudi et a été placée sous mandat d’arrêt pour assassinat et tentative d’assassinat. Il s’agit d’un homme, mais le parquet de Namur n’a pas souhaité en dire plus. Les autres suspects doivent également être entendus par le juge d’instruction ce jeudi. Par ailleurs, le parquet de Namur ajoute qu’un suspect qui était introuvable s’est présenté volontairement à la police mercredi soir.

Pour rappel, ce soir-là, Bruno Miler, 47 ans, originaire de Rochefort, sortait de l’appartement qu’il occupait avec sa compagne à l’arrière de la maison portant le numéro 7, rue Vandy, lorsqu’il a été tué par balle. Sa compagne, elle, a été sérieusement blessée au niveau de l’aine.

L’homme et la femme se sont effondrés non loin du magasin de nuit Sun7, voisin de leur logement. Un règlement de compte, d’après plusieurs échos. La piste est en tout cas privilégiée par le parquet. D’après le voisinage, les victimes de la fusillade semblaient sur leur garde depuis plusieurs semaines.

Dimanche, tout le quartier a été bouclé. Les victimes ont été prises en charge par des passants et notamment un chauffeur de bus, en attendant l’arrivée des secours et de la police. Le ou les auteurs ont pris la fuite.

La victime ne résidait pas dans le quartier depuis longtemps. Elle n’y était d’ailleurs pas particulièrement connue. L’homme était toutefois connu de la justice, notamment pour une bagarre au couteau en 2007. Il avait déjà fait de la prison mais n’était pas concerné par des dossiers en cours. Bruno Miler était actif professionnellement dans la récupération de vieux métaux.