JUDICIAIRE

Libramont: deux ans de prison pour avoir touché des fillettes dans les magasins

Libramont: deux ans de prison pour avoir touché des fillettes dans les magasins

warongdech – stock.adobe.com

Le Libramontois Gaëtan Henriette est condamné à deux ans de prison, dont six mois avec sursis probatoire pour avoir commis quatre attentats à la pudeur sur des fillettes dans des magasins.

Il déambule dans les magasins et profite qu’une petite fille soit seule quelques instants pour commettre des attouchements. Le mode opératoire du Libramontois fait particulièrement froid dans le dos. On lui reproche des attentats à la pudeur sur quatre fillettes âgées de 7 à 10 ans. Les premiers faits datent du 15 septembre 2018.

La substitute Anne-Sophie Guilmot avait requis un minimum de 5 ans de prison et avait même proposé une peine complémentaire de mise à disposition du tribunal d’application des peines. La juge Carine Thomas n’a pas suivi ses réquisitions et condamne Gaëtan Henriette, qui n’a pas d’antécédent judiciaire, à deux ans de prison, dont six mois avec un sursis probatoire de 5 ans. Le Libramontois a une série importante de conditions à remplir durant ces cinq années, sous peine de devoir exécuter ces six mois de prison.

À lire dans L’Avenir de ce vendredi 15 novembre, sur tablette, smartphone ou PC