CINÉMA

Toutes les sorties cinéma de ce mercredi 13 novembre

Toutes les sorties cinéma de ce mercredi 13 novembre

Martin Scorsese, Roman Polanski et James Mangold sont au menu de ce mercredi. Rien que ça. -

Un parrain sicilien, des Ferrari, de la musique techno, un «traître», un bagne donc, Bruce Springsteen et même les rues de Bujumbura: il y a tout cela, et bien plus encore, dans les sorties cinéma de ce mercredi 13 novembre (et dimanche 17 un peu, aussi…). Les critiques de L’Avenir vous disent quoi en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire.

The Irishman

Thriller/Biopic de Martin Scorsese. Avec Robert De Niro, Al Pacino et Anna Paquin. Durée: 3 h 29.

Ce que ça raconte

Depuis sa maison de retraite, Frank Sheeran se remémore ses jours de gloire en tant que tueur à gages pour la mafia de Chicago dans les années 70.

Ce qu’on en pense

Une fresque mafieuse épique, qui réunit un casting puissant, et l’innovation technologique du rajeunissement numérique. Bref, un Scorsese pur jus, à voir sur grand écran pour les cinéphiles aguerris, ou sur Netflix pour les petites vessies.

La critique complète

Le Mans 66

Biopic/Drame de James Mangold. Avec Matt Damon, Christian Bale, Jon Bernthal et Tracy Letts. Durée: 2 h 33.

Ce que ça raconte

Dans les années 60, Ford décide de mettre fin à l’hégémonie de Ferrari sur le circuit du Mans. Plus facile à dire qu’à faire…

Ce qu’on en pense

Une superbe histoire d’amitié, doublée d’un Ben-Hur avec les chevaux sous le capot et un Christian Bale impérial.

La critique complète

J’accuse

Drame de Roman Polanski. Avec Jean Dujardin et Louis Garrel. Durée: 2 h 12.

Ce que ça raconte

Récemment nommé à la tête du contre-espionnage, le Colonel Picquart se rend compte que l’armée française a commis une grosse boulette en envoyant le Capitaine Dreyfus au bagne.

Ce qu’on en pense

Brillante reconstitution qui apporte un éclairage nouveau à cette affaire connue de tous. Ou comment rendre un fait historique aussi passionnant qu’un film d’espionnage.

La critique complète

L’interview de Jean Dujardin

Nuestras Madres

Drame de César Diaz. Avec Armando Espitia et Emma Dib. Durée: 1 h 18.

Ce que ça raconte

Au Guatemala, Ernesto, un jeune anthropologue, travaille à l’identification des victimes de la guerre civile. Parmi les ossements, il retrouve la trace de son père.

Ce qu’on en pense

Le premier film du Belge César Diaz allie drame intime et travail de mémoire. Et porte la marque d’un metteur en scène prometteur.

La critique complète

Western Stars

Documentaire musical de Bruce Springsteen & Thom Zimny. Durée: 1 h 23. Visible uniquement ce 17/11.

Ce que ça raconte

Pour son dernier album, Western Stars, Bruce Springsteen s’est fait plaisir et a enregistré avec un orchestre classique. Conscient que tout ce petit monde ne pourrait pas partir sur les routes, il a décidé de donner quelques concerts intimes dans sa grange et d’en filmer les sessions…

Ce qu’on en pense

Les fans vont se ruer ce dimanche 17/11 (date unique) dans les salles pour assister à ce concert intimiste entrecoupé de commentaires du Boss et d’images d’archive. Un beau moment de musique, à la manière d’Unplugged qui a fait les beaux jours de MTV.

La critique complète

Beats

Drame de Brian Welsh. Avec Lorn McDonald, Cristian Ortega. Durée: 1 h 36.

Ce que ça raconte

Dans l’Écosse de 1994, Johnno et Spanner sont deux ados qui adorent la techno. Entre rêves de rave parties, leurs différences sociales menacent de les séparer.

Ce qu’on en pense

Ce film d’amitié en noir et blanc offre une plongée fougueuse dans les nineties, et rappelle Trainspotting sans pour autant réussir à l’égaler.

In another life

Documentaire de Philippe de Pierpont. Durée: 1 h 30.

IN ANOTHER LIFE - Trailer (FR) from Dérives asbl on Vimeo.

Ce que ça raconte

Il y a presque 30 ans, Philippe de Pierpont rencontrait six gamins des rues de Bujumbura, la capitale burundaise. Il a retrouvé les «survivants», comme promis. Et les fait parler, encore.

Ce qu’on en pense

Le cinéaste belge mêle images d’archives et actuelles pour proposer un docu assez confidentiel, dénué de toute ambition politique, aux allures de journal intime collectif.