article abonné offert

ESTAIMPUIS

«Terrible mais jamais à ce point-là»

Les cérémonies du 11 novembre ont été l’occasion de lire des extraits de lettres envoyées du front par un soldat de la région.