JOGGING

L’enfer de Céroux a tenu toutes ses promesses

L’enfer de Céroux a tenu toutes ses promesses

C’est sous un beau soleil que l’Enfer de Céroux a eu lieu. ÉdA

Adrien Montoisy a effectué une solide remontée pour l’emporter dans une course sélectiveoù pavés et soleil, étaient présents.

Àdéfaut d’attirer la foule, l’enfer de Céroux a vu un magnifique soleil briller sur les campagnes où les participants ont eu le plaisir de courir. Et si la température était un peu froide, cela restait agréable.

Rapidement, un trio s’est dégagé avec entre autres Arnaud Descampe et Romain Deblander. «J’ai géré tranquillement et mis des accélérations à ma guise. Sur la première côte au 6e km, j’ai pu créer un premier écart. Cependant je les ai laissés revenir avant de remettre une couche au km 8 sur une très longue montée. Là, le trou s’est définitivement établi.»

Romain avait environ 15 secondes d’avance au 9e km. «Je pensais la course gagnée. C’est alors que j’ai entendu des foulées derrière moi. J’ai accéléré mais l’écart se réduisait. Je sentais aussi une pointe à l’arrière de la jambe gauche se manifester, je fatiguais. J’ai fait le choix de laisser le deuxième revenir, on a fait un kilomètre ensemble et avant que je puisse accélérer, il a mis une mine à trois minutes au kilomètre. J’ai pu l’accrocher 100 mètres mais ce fut trop rapide. Par la suite, l’écart de 10 secondes s’est maintenu.»

Le vainqueur est Adrien Montoisy, l’homme en forme de cette fin de saison. À la quatrième place, on retrouve Arnaud Descampe qui racontait: «Superbe course sur un parcours pas évident avec plusieurs portions en pavés, ses montées et descentes qui laissent peu de répit aux coureurs.»

Taha Fadoul effectuait son retour à la compétition: «J’ai pris un départ lent comme à l’habitude pour accélérer au fur et à mesure. J’ai couru d’abord avec Quentin Buis, puis je me suis détaché. J’ai bouclé les 13 km en 52', 9e au général et premier de ma catégorie.»