article abonné offert

BOLIVIE

Lâché par l’armée, Morales démissionne

Lâché par l’armée, Morales démissionne

Morales a finalement cédé le pouvoir. Reporters/Photoshot

La Bolivie se trouvait lundi sans dirigeant, suite à la démission forcée la veille de son président Evo Morales, lâché par l’armée, après trois semaines de violentes manifestations.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 25 des 251 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos