Becca attend un mea-culpa du coach

Flavio Becca n'était pas content ÉdA Mathieu Golinvaux

Virton a perdu face à OHL ce vendredi. Ce qui n'a pas plu à Flavio Becca.

Pas trop content Flavio Becca, vendredi. « On a vu où le bât blessait, a déclaré le boss virtonais à des confrères grand-ducaux. Des critiques envers l’entraîneur peuvent se justifier. Il doit faire son mea culpa. On a quatre attaquants et aucun n’a fait quelque chose dans ce match. »

Après trois saisons sous sa houlette à Dudelange, Dino Toppmöller connaît évidemment le bouillant patron virtonais comme sa poche et n’en prend pas trop ombrage. « Avec les mêmes conditions de travail et le même budget qu’OHL, je peux vous garantir que nous aurions aussi fini en tête », rétorque-t-il toutefois.