FUTSAL

Fin de match confuse entre Hannut et Hoboken

Fin de match confuse entre Hannut et Hoboken

La fin de match a été marquée par la blessure d’Al Mokhlis. Masson

La blessure en toute fin de match d’Al Mokhlis a été le point culminant d’une soirée très tendue.

Ce vendredi soir, l’IP Hannut, leader, recevait son dauphin GS Hoboken, qui pointait une unité derrière. Un match au sommet pour les gars de Geoffrey Alfonso qui gardaient un bon souvenir des Anversois, qu’ils avaient battus en juin dernier en finale de la Coupe de Belgique.

Mais alors qu’ils n’avaient pas encore connu la défaite cette saison, les Hannutois étaient menés au moment de l’arrêt de la rencontre par les deux arbitres juste avant la fin officielle du temps réglementaire. D’ailleurs, tout a très mal démarré pour les Bleus puisque Hoboken mène déjà 0-2 après un peu plus de cinq minutes. Si Boujemaoui, au quart d’heure, rendait espoir aux locaux, Akatouf et Van Parys rendaient deux buts d’avance aux Anversois juste avant la pause.

La tension, déjà présente, monte encore d’un cran dans le second acte. Hannut revient d’abord à 3-4 avant que les deux formations ne jouent au chat et à la souris jusqu’à 5-6, dans une ambiance surchauffée dans laquelle toutes les décisions arbitrales seront contestées par les deux camps.

Et alors qu’on joue les derniers instants, un contact entre Aabassi et Al Mokhlis se termine mal pour le Hannutois, touché à la cheville. Après 5 grosses minutes d’arrêt, les arbitres, pris à partie, décident de mettre un terme à la rencontre. Le numéro 95 hannutois étant même emmené en ambulance. Des fins de match comme on n’aime pas en voir.

Buts: Channouf (0-1, 3e), Aabassi (0-2, 6e), Boujemaoui (1-2, 13e), Akatouf (1-3, 20e), Van Parys (1-4, 28e), Geuns (2-4, 34e), Geuns (3-4, 36e), Channouf (3-5, 38e), Cwynar (4-5, 39e), Van Mary’s (4-6, 52e), Cwynar (5-6 sur pen, 56e).