article abonné offert

NAMUR

Trois ans avec sursis pour une tentative d’homicide

Le tribunal de Namur a condamné, vendredi, l’auteur d’une tentative d’homicide volontaire à une peine de trois ans assortie d’un sursis de cinq ans pour ce qui excède les six semaines de détention préventive déjà effectuées.