article abonné offert

NAMUR

Trois ans avec sursis pour une tentative d’homicide

Le tribunal de Namur a condamné, vendredi, l’auteur d’une tentative d’homicide volontaire à une peine de trois ans assortie d’un sursis de cinq ans pour ce qui excède les six semaines de détention préventive déjà effectuées.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 81 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?