MONS

Ghlin: colis suspect, le centre de tri postal bloqué

Ghlin: colis suspect, le centre de tri postal bloqué

Il y aura des perturbations dans la distribution du courrier dans la région de Mons. BELGA

Le personnel de Bpost a été confiné après une alerte à l’anthrax suite à la découverte d’un colis contenant de la poudre blanche.

Un colis suspect a été découvert par des employés ce matin entre 7 h et 8 h sur une chaîne du centre de tri Bpost de Ghlin, situé rue de l’Orbette. Appelée sur place, la police de Mons-Quévy a bouclé la zone et bloqué l’accès au site.

Les pompiers ont indiqué qu’une douzaine de travailleurs, qui avaient été en contact avec le colis suspect, avaient été immédiatement mis en quarantaine. Une centaine d’autres agents présents dans le hall de tri ont été évacués dans un premier temps à l’extérieur, avant d’être rassemblés à l’étage du bâtiment, dans la cafétéria.

Toutes les mesures de sécurité ont été prises, compte tenu de la dangerosité potentielle du produit. Les pompiers ont toutefois précisé que le destinataire du colis était un résident d’une maison de repos de Ghlin qui aurait commandé un complément alimentaire sous forme de poudre.

La Protection civile, arrivée peu avant 10 h depuis Crisnée, devait toutefois lancer la procédure normale et procéder à l’analyse du produit qui a été placé dans un contenant hermétique. En cas de réelle présence d’anthrax, les agents du centre de tri devraient passer par un processus de désinfection et être pris en charge médicalement.

L’anthrax, terme anglais donné à la «maladie du charbon» due à une bactérie, le «bacillus anthracis», provoque, notamment, des abcès cutanés.

Quant à la distribution du courrier, on peut s’attendre à des perturbations dans la région de Mons.