MANGER

Dix-huit nouveaux restaurants auréolés par Michelin d’un Bib Gourmand

Dix-huit nouveaux restaurants auréolés par Michelin d’un Bib Gourmand

Illustration. Reporters

Si Bruxelles et la Flandre voient respectivement arriver trois et sept nouvelles enseignes, la Wallonie en compte huit de plus cette année.

Dix-huit nouveaux restaurants affichent la mention Bib Gourmand en Belgique, portant à 154 le nombre d’établissements affichant désormais ce label Michelin, soit trois de moins que l’an dernier. La condition pour figurer parmi cette sélection: proposer un menu complet (entrée, plat principal et dessert) pour un maximum de 39 euros et offrir un rapport qualité-prix remarquable, souligne jeudi le guide rouge par communiqué.

Si Bruxelles et la Flandre voient respectivement arriver trois et sept nouvelles enseignes, la Wallonie en compte huit de plus cette année.

Trois restaurants à Bruxelles

À Bruxelles, «le charme rétro» de l’ancienne boucherie «La Charcuterie» à Saint-Gilles opère et séduit «par la générosité typique» de «sa cuisine authentique, accompagnée d’excellents vins». Les amateurs de cuisine asiatique se dirigeront vers «Car Bon» à Ixelles pour «un voyage culinaire fascinant», ainsi que «Station 3» à Crainhem, en périphérie flamande. «Mon fou de Mari» qui propose notamment spécialités belges et bruxelloises, tire aussi son épingle du jeu grâce à sa cuisine «délicieuse et généreuse».

Huit établissements en Wallonie

En Wallonie, «Au gré des Saisons» à Achet, «Le Victor» à Arlon, «Gaston Vouzote» à Dottignies, «Robertissimo» à Embourg, «Pépite – Cave à manger» et «Vino Vino» à Namur, «La Maison Thai» à Pessoux et enfin «Le Coin des Saveurs» à Verviers reçoivent aussi leur Bib gourmand.

Le guide reprend également des adresses aux Pays-Bas (133, dont 17 nouvelles) et au Luxembourg (14, dont deux nouvelles).

«L’importance croissante de l’utilisation de produits du terroir constitue la tendance évidente» de cette douzième édition. «Les légumes et les produits locaux occupent une place toujours plus importante. Les chefs veulent apporter leur contribution à l’environnement, il en résulte une dynamique pleine de fraîcheur et une grande créativité», estime Werner Loens, directeur de la sélection des guides Michelin au Benelux.