CORRIDA DE GRAND-LEEZ

La quatrième édition bat des records

La quatrième édition bat des records

Plus de 700 joggeurs ont répondu présent à la Corrida de Grand-Leez. Amandine Gilson

La quatrième édition de la Corrida de Grand-Leez a battu tous les records, samedi soir. Plus de 700 joggeurs étaient au départ.

L’ouverture de la saison hivernale est faite, depuis ce samedi, avec la Corrida de Grand-Leez, qui a remporté un succès presque inespéré. À l’heure où les week-ends sont chargés, et les inscriptions sur les différents événements s’en ressentent, Joël Ducat et son équipe n’en ont absolument pas souffert. La preuve, avec pas moins de 716 inscrits au total des trois distances proposées, et une petite centaine d’enfants sur la course qui leur était destinée. Record battu, explosé, pour une épreuve qui fait l’unanimité.

C’est à 20 heures précises que le départ des trois distances a été donné pour partir à la découverte de Gembloux. Du côté des habitués, le changement ne s’est pas fait attendre, avec un parcours en sens inverse et une première difficulté dès le premier kilomètre dans la montée du Vilcran. La suite du tracé a été relativement roulante et rapide, permettant à Cédric Hernalsteens de réaliser le doublé, après sa victoire en 2018, et de battre le record de vitesse du tour (10,11 minutes pour réaliser les 3,2 kilomètres). Costaud! Sébastien Schreurs et le jeune Grand-Leezien Célestin Nihoul ont complété le podium de la petite distance. L’inscription offerte aux enfants de moins de 12 ans, on retrouvait de nombreux jeunes pour faire la course en tête sur les 3,2 km. Chez les filles, Juliette Ballard (12 ans), Maé Genard (14 ans) et Lisa Fantin (11 ans) ont formé le trio de tête parmi la centaine de participants à cette distance.

Il n’était pas venu pour faire de la figuration sur les 6,4 km. Pierre Vancolen avait la ferme intention de décrocher la victoire et c’est ce qu’il a fait en devançant Mathieu Léonet, de près de 40 secondes. Derrière, Rafael Grossi a remporté le sprint final (devant Tristan Meuwis et Jérôme Denis) pour prendre la 3e place. Chez les dames, la Jamboise Florence Goffinet a été la plus rapide.

Victoire incontestée d’Arnaud Renard

Chouette plateau sur la longue distance, avec le Remicourtois Arnaud Renard, qui n’a pas eu l’envie de s’entraîner en matinée et a opté pour un peu d’intervalles sur une épreuve rapide, en s’inscrivant à cette 4e édition de la Corrida. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas eu photo. Christopher Van Leendert (2e) rigolait sur la ligne d’arrivée: «Oui, j’ai vu Arnaud… au départ. Après, il était bien trop loin.» Éric Brossard, pas forcément amateur de corridas, mais bien de l’épreuve grand-leezienne, a défendu l’honneur en se hissant sur la 3e marche du podium.

Quant à Anaïs Oulukoff, qui a remporté l’épreuve, à force de la voir sur toutes les courses, on se demande si elle ne souffre pas d’une petite «Mahiaïte aiguë»…

Les raisons d’un tel succès? Une organisation bien rodée, un ravitaillement aux petits oignons (avec même un vin chaud pour les participants) et une ambiance qui reste très familiale malgré l’ampleur de l’événement. Si vous l’avez loupée, pas de panique! Le Jogging de Grand-Leez est le prochain rendez-vous du club des jeunes.