Alain Ovart, échevin des Finances, a présenté la deuxième modification budgétaire de l’exercice 2019. Les quelques ajustements n’ont pas convaincu la minorité Pacte.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 105 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos