Victor, une nouvelle application de co-voiturage à Liège

La nouvelle application mobile de co-voiturage "Victor" a été lancée à Liège sur un tronçon reliant la gare des Guillemins au Sart-Tilman. Celle-ci fonctionne sur le principe de l'auto-stop, sans réservation préalable, a annoncé lundi Marko Senyk, l'un des concepteurs.

L'application "Victor" a été lancée sur le tronçon Guillemins/Sart-Tilman vu le potentiel qu'il représente en raison du nombre important d'étudiants, déjà habitués à l'usage d'applications, et travailleurs qui se déplacent vers les sites universitaires du Sart-Tilman, l'hôpital du CHU et le Science park.

Cette application se veut complémentaire à celle développée par l'Université de Liège (UGo) et disponible gratuitement. "Idéale pour les petits déplacements en ville, Victor fonctionne sur le principe de l'auto-stop. La rencontre entre le passager et le conducteur ne nécessite aucune planification, ce qui rend le système souple et efficace", souligne l'un des concepteurs.

L'objectif est de combattre l'autoseulisme, le fait d'être seul dans son véhicule, qui représenterait 84% des voitures quotidiennement sur les routes. "Près d'une voiture sur deux qui passent par le pont de Fragnée et qui montent vers le Sart-Tilman n'a qu'une personne à bord. Co-voiturer est un moyen de déplacement plus économique, plus écologique et qui réduit le nombre de voitures sur les routes", soulignait-il en août dernier.

Une dizaine d'arrêts sont implantés sur le tronçon, dans les deux sens. Il suffit de se poster à l'un des arrêts et d'attendre qu'un conducteur s'arrête. Selon les concepteurs, l'inscription préalable, tant pour l'usager que pour le conducteur, et le fait de scanner un code QR apposé sur le pare-brise du véhicule apportent une certaine sécurité au système. "Une personne qui charge des passagers aux arrêts Victor situés sur son chemin sera alors récompensée en points qui pourront être échangés contre des bons à dépenser dans les commerces locaux partenaires".

L'ambition est que ce tronçon constitue le premier maillon d'un réseau de plusieurs lignes sur Liège.