RÉGIONS

Générosité discrète; au volant à 13 ans… Dix histoires marquantes dans vos régions

Générosité discrète; au volant à 13 ans… Dix histoires marquantes dans vos régions

L’oblitérateur STIB est devenu une armoire à clefs. EdA Julien RENSONNET

Voici une sélection de dix histoires marquantes dans vos régions, ces derniers jours.

 

1Parc Louise-Marie à Namur: les enfants sauvés par une dame et un jeune homme hollandais

 

«L’hypothèse la plus plausible, à ce stade, c’est qu’une personne s’est noyée», indique Charlotte Fosseur, substitut du procureur du roi. Il est 11 h 30, mardi et le point presse organisé par le parquet de Namur ne révèle que très peu de certitudes quant à la nature des faits qui se sont déroulés la veille. Au moment de s’adresser aux médias, la protection civile de Crisnée, épaulée par les pompiers de Namur et la police, scrute depuis deux bonnes heures déjà les eaux du Parc Louise-Marie. Ils recherchent la jeune femme qui, vers 19 h lundi, s’était jetée à l’eau, entraînant avec elle ses deux enfants en bas âge (nés en 2015 et 2016).

Le troisième (né en 2013) avait assisté à la scène depuis la berge, côté rempart de la Vierge. Si l’intervention d’un passant, un Néerlandais, et d’une dame avait permis le sauvetage des bambins, la mère était, depuis lors, portée disparue.

Les deux enfants sont hospitalisés mais leurs jours ne sont plus en danger. L’un d’eux a pourtant dû être réanimé d’urgence, aux bords de l’étendue d’eau, poursuit la représentante du parquet. C’est à une dame lui ayant procuré les premiers secours salvateurs qu’il doit la vie.

Lorsqu’elle termine sa prise de parole, la magistrate de presse rappelle que les éventuelles suites judiciaires seront déterminées par les résultats des recherches, alors en cours. La découverte du corps sans vie de la jeune femme, plus tard dans l’après-midi, signifie donc l’arrêt des poursuites.

+ Le sauveur n’aurait pas pu porter secours à leur mère

+ Identification du corps : plus de doute

 

2Une famille, discrète, donne 50 000€ pour créer un local spécial à l’hôpital d’Arlon

 

Un nouvel espace, spécialement dédié à l’accueil des familles, vient d’être inauguré à l’hôpital d’Arlon.

«Un hôpital est un lieu particulier où l’on vient pour se faire soigner. Mais qui dit patient, dit aussi, dans la grande majorité des cas, une famille et des proches. Parfois, malheureusement, le chemin de la guérison est long et difficile, tant pour le malade que pour son entourage», explique le directeur général adjoint de Vivalia, Bertrand Lespagnard. Il représentait l’intercommunale, en l’absence de la présidente Marielle Remy, retenue à Marche.

Il fallait donc penser à ces familles qui ne comptent plus les heures passées à l’hôpital. C’est dans cet esprit qu’un local des familles a été créé au 5e étage de la clinique d’Arlon.

L’histoire de ce projet lui donne une dimension tout à fait particulière. Celui-ci a en effet pu se concrétiser grâce au don d’une famille, dont les parents ont été suivis par l’équipe mobile des soins palliatifs de l’hôpital d’Arlon, il y a quelques années.

Cette famille a fait un don de 50 000€ pour financer le local, et cela par l’intermédiaire de la Fondation Roi Baudouin.

+ Une générosité discrète

 

3Le terrain de football de Floreffe examiné par un huissier après le salon du vin

 

Une quinzaine de gros bras sont à l’œuvre, ce mercredi, sur le terrain de football de Floreffe. Ils ne démontent pas une défense de footeux, mais les chapiteaux et le plancher du Salon du vin et du fromage.

Durant trois jours, ces installations éphémères ont accueilli plus de 20 000 gosiers avertis et amateurs de bonnes choses.

Et s’il était question de verres de vin ce week-end, c’est plutôt le vert de la pelouse du terrain de foot qui est au centre du débat cette semaine. Un vert qui a d’ailleurs plutôt jauni après trois jours de salon. La pelouse semble malgré tout vivace et le terrain sans réelle ornière, si ce n’est les légères lignes dues aux solives du plancher. Avec quelles conséquences?

Selon les interlocuteurs, les lectures changent.

+ Encore un an et puis s’en va ?

 

4VIDÉOS | Les policiers ont manifesté à Liège pour réclamer plus de moyens: «Nous sommes là pour dire que ça suffit»

 

Ils s’appelaient Primo, Lucile, Soraya, Amaury, Catherine, Salvatore et bien d‘autres encore. Ils étaient policiers et avaient pour mission de protéger leurs concitoyens. Ils et elles l’ont payé de leur vie.

Cette longue énumération de noms de ceux qui ne sont jamais revenus de leur service, c’est Thierry Belin, secrétaire national du SNPS (le Syndicat National du personnel de Police et de Sécurité) qui l’a prononcée pendant son discoursdevant les nombreux policiers venus à Liège pour réclamer plus de moyens, plus de sécurité, pour les services de police du pays.

Les mines sont sombres et les policiers sont unis, Flamands, Bruxellois, Wallons, pour réclamer une réaction du monde politique. Mais avec un gouvernement en affaires courantes, nul n’y croit vraiment.

+ «La police fédérale est en situation de faillite virtuelle et se repose sur les polices communales »

 

5Sesame: l’ancien oblitérateur STIB transformé en armoire à clefs par des travailleurs handicapés

 

C’est un super projet bruxellois: les mythiques oblitérateurs STIB, de cette iconique teinte orange seventies, sont reconditionnés en armoires à clefs par les travailleurs de L’Ouvroir. Dans cette entreprise de travail adapté, on rencontre Benoît, qui transforme le boîtier en un objet de design branché.

+ 1.300 exemplaires à 84 euros

 

6Scandale raciste à la Médiacité

 

Alors qu’elle refusait de s’exprimer depuis dimanche et la diffusion d’une vidéo où la manager de son enseigne liégeoise reconnaissait avoir traité ses employés noirs de «macaques» – «mais pas de Bamboula» (sic) – la marque JD Sports vient de sortir du bois.

Dans un communiqué succinct diffusé ce mercredi soir, la marque sportive explique avoir mis fin à sa collaboration avec la manager liégeoise.

«Nous ne saurions tolérer aucune discrimination quelle qu’elle soit. Nos recherches ont à présent abouti et le/la manager concerné(e) a quitté l’entreprise», peut-on lire sur les réseaux sociaux de JD Sports, qui refuse d’apporter plus de précisions.

Malgré sa prise de position, le communiqué de JD Sports n’a toutefois pas encore suffi à calmer les esprits des internautes.

Ce jeudi, la Médiacité précise quelque peu la situation grâce aux explications reçues de la part de la marque anglaise.

Devenue virale sur les réseaux sociaux, la vidéo des aveux de la manager liégeoise avait fait scandale. Dans la foulée, certains internautes, en colère, ont même pillé un magasin JD Sports à Bruxelles, lundi soir.

Ce mardi en fin de journée, cinq individus se sont introduits dans le magasin JD Sports situé place Saint-Lambert à Liège. Encagoulés, ils se sont dirigés vers le fond du magasin, ont dérobé un certain nombre de pièces, avant de s’enfuir avec leur butin.

+ La manager de JD Sports « a quitté l’entreprise »

 

7À 13 ans, il fait des freins à main dans le rond-point

 

Samedi dernier, un jeune de… 13 ans a été interpellé par la police de la zone Vesdre. Il effectuait des freins à main dans le rond-point de la Place du Martyr, à Verviers.

«Le conducteur d’un véhicule Ford Mondeo s’amuse à faire des «freins à mains» dans le rond-point de la Place du Martyr», a expliqué la police, qui a interpellé le jeune en question vers 00h15.

À la vue de la patrouille de police, l’adolescent a pris la fuite par la rue Spintay, en empruntant, à contresens, la rue de la Montagne.

L’ado a été intercepté par les policiers à Dison.

 

8Un papa décède au foot

 

Le club de foot de la Royale Entente Blegnytoise a vécu un dernier week-end dont il se serait bien passé… Le papa d’un de ses jeunes joueurs a perdu la vie alors qu’il sortait vraisemblablement du site en voiture.

Le parquet de Liège a été prévenu et un expert légiste s’est rendu sur place pour déterminer les causes exactes de ce décès.

+ Le club a réagi

 

9La pizzeria ravagée par les flammes à peine un mois après son ouverture

 

Dans la nuit de dimanche à lundi, un important incendie a touché un restaurant, une pizzeria, à la chaussée de Charleroi à Fontaine-L’Évêque.

Un garde, qui effectuait sa tournée de surveillance autour de la station de métro située non loin de l’établissement, a remarqué la présence de flammes au sein de la pizzeria.

Les pompiers de Charleroi, sous les ordres de l’adjudant Stieur, se sont rendus sur place avec un départ complet, un camion-citerne, une grande échelle et une autopompe.

+ Des jeunes à la rescousse

 

10Une voiture en feu déboule contre le mur de leur propriété

 

Ce dimanche, entre 5 h 30 et 6 heures, une voiture immatriculée en France a été incendiée sur un parking du sentier des Gardons, voirie d’Herseaux adossée à l’Hexagone.

Le feu a fait sauter le frein, faisant débouler la voiture contre la façade du n° 2.

Les propriétaires disent avoir été réveillés par les déflagrations provoquées par l’incendie de la petite citadine.

+ Plus d’infos ici