Le Cercle Royal philatélique Couvinois, ce fringant nonagénaire se réunit chaque 2e dimanche du mois de 9 h 30 à 12 h en la salle du conseil communal de Couvin.

Comme tous les cercles philatéliques, le Couvinois connaît une désaffection de la jeunesse pour cette passion qui pourtant ouvre la porte à pas mal de possibilités en termes d’enseignement. Le timbre peut devenir un outil pédagogique transversal particulièrement efficace. Il peut notamment aiguiser la curiosité, développer la concentration, l’autonomie et la sociabilité. La grande diversité du matériel philatélique s’adapte à l’enseignement de nombreuses disciplines. Cependant l’abondance de timbres commémoratifs favorise tout particulièrement l’enseignement de l’histoire, de l’éducation civique et de la découverte du monde: l’utilisation du timbre permet d’en varier les approches pédagogiques. L’utilisation de documents originaux tels que timbres mais aussi monnaies ou cartes postales, renouvelle l’intérêt de l’élève dans des situations éducatives spécifiques. De plus, les timbres sont un support très apprécié du jeune public, notamment s’il y a la possibilité de découper, de coller, un peu comme dans un album. C’est d’ailleurs l’objectif de l’enseignant, que de donner le sentiment que l’on débute une collection de personnages ou de sites d’importance tout en faisant dégager à partir d’un subtil jeu de questions, les caractéristiques ou bien les intérêts de ces choix par rapport à la leçon du thème abordé. Les élèves vont pouvoir développer leurs savoirs tout en l’illustrant par une méthode originale et constructive. Des idées pour introduire la philatélie à l’école primaire peuvent être trouvées sur http://philatelie-educative-cpien.e-monsite.com/pages/une-demarche-en-direction-du-public-jeune-carcassonne.html.

Contact: Édouard Descendre

060 345 036