La grelinette, c’est un outil pour ameublir le jardin. Mais c’est aussi le nom retenu pour cet espace de biodiversité bienveillant situé sur le plateau de Sorinnes et qui couvre tout de même 3 hectares.

À l’origine du projet, on trouve Christophe Poirson qui a été rejoint par d’autres personnes dans son aventure pour s’occuper des légumes, des fruits, des moutons, des abeilles ou encore des poules. «Ici, l’idée, c’est de laisser faire la nature pour qu’elle soit généreuse, soit une biodiversité bienveillante servie par les principes de la permaculture. Le jardin de la Grelinette, c’est d’abord un lieu pour développer des valeurs d’agro-écologie dans un site de biodiversité. «Cela signifie qu’aucun produit chimique n’est mis en œuvre, mais bien l’utilisation des éléments de la nature pour nous aider à réguler les cultures (abeilles pour polliniser, nichoirs pour manger les insectes nuisibles, terrain enrichi naturellement pour favoriser vers de terre). Sans oublier la remise en pratique d’anciennes méthodes de culture (aération du sol plutôt que bêchage, rotation des cultures pour éviter maladies)», explique le maraîcher Éric Bossart. Les produits des récoltes sont accessibles sur le site même du Jardin ainsi que chez des partenaires comme «Les Fromages de Julie» à Durnal. Éric a aussi un petit faible pour les anciennes variétés de fruits et de tomates qui ont évidemment plus de goût. Il rêve aussi de projets comme des formations, des événements culturels. Une nouvelle serre sera bientôt acquise via une opération de crowdfunding. Plus encore que la culture, de nombreux événements sont organisés, ainsi qu’une sensibilisation des jeunes à ce système de culture, à cet état d’esprit. Les visiteurs comme les clients sont très satisfaits: «un endroit où ça respire l’amour de cultiver des légumes et des fruits sains dans la joie et la bonne humeur».