Alain est apiculteur depuis 4 ans. C’est par curiosité pour le monde des abeilles et par volonté de participer à leur sauvegarde qu’il s’est lancé dans cette activité.

Ce qui lui plaît le plus dans l’apiculture, c’est l’élevage: en produisant des colonies, il contribue à repeupler le monde des abeilles. Tel un berger, il veille sur son cheptel pour garder des abeilles «douces», les Buckfast, et empêcher leur hybridation. Il fait partie de l’Abeille Arlonaise, la section apicole responsable du rucher école du Sud de la Province et de l’écolage en matière d’élevage de reines. Comme d’autres membres éleveurs, Alain veille à préparer des ruchettes en bonne santé, destinées à la vente, notamment pour les provinces où l’agriculture est plus intensive que chez nous et où des pertes de ces insectes sont constatées. Chaque année, il prélève le couvain dans ses ruches afin de créer des colonies, des essaims artificiels en quelque sorte. Ainsi, il gère la densité de population de ses ruches et fait en sorte qu’elles aient toutes suffisamment de travail pour rester. Bien entendu, l’apiculteur du Boisrond récolte également le miel que produisent ses abeilles. Il a sept ruches sur le terrain pas loin de chez lui et cette année, elles ont produit beaucoup de miel. Même s’il préfère l’élevage à la production de miel, il aime aussi en consommer et apprécie particulièrement ses qualités nutritives antibiotiques et antibactériennes. D’ailleurs, il vous conseille d’en manger en cette saison: vous le savez sûrement, le miel est réputé pour favoriser l’immunité, et contrer les rhumes. Si vous souhaitez goûter son miel, Alain le vend chez lui ou via quelques commerçants locaux (boucherie à Fouches, la Vrac’Car, l’Enfant Gâté).

L’Apiculteur du Boisrond, rue du Boisrond 48 – Hachy Alain.ponce57@gmail.com