Pour Pascal François, l’apiculture est une véritable passion. C’est son intérêt pour le monde des abeilles qui lui a donné l’envie de se lancer.

Un jour, il a eu l’opportunité d’acquérir un terrain pour y mettre des ruches. C’était une petite sapinière qui avait été dévastée par une tempête. Il y a planté des arbres et plantes mellifères, créant un petit paradis pour ses abeilles. Aujourd’hui, il a treize ruches, onze sous abri et deux à l’air libre. Il travaille avec des abeilles noires locales (moins agressives que les hybrides). Ainsi, il n’a pas besoin de vérifier ses reines, comme avec les abeilles buckfast. Cela fait maintenant 27 ans qu’il a installé son rucher et il est toujours autant admiratif de ces petits insectes volants: leur travail, leur caractère, leurs perceptions, leurs habitudes selon les saisons ou les étapes de leur vie, cela l’émerveille. D’ailleurs, il explique volontiers le monde des abeilles et les choses à savoir sur elles, à des voisins ou à des élèves en classe découverte, par exemple. Cet enthousiasme a également touché sa femme Chantale qui l’accompagne à présent dans ses ruches. D’après les analyses faites au laboratoire du CARI à Louvain-la-Neuve, cette année, son miel de printemps contient du pollen d’un peu toutes les fleurs. Quant à son miel d’été, il est plutôt concocté à partir de ronces (framboisiers, mûriers). Il participe régulièrement au concours wallon: son miel est toujours très apprécié pour son goût et sa texture. Il a ainsi gagné quelques médailles pour le travail de ses chères abeilles et sa technique de préparation qui rend le miel crémeux et sans grain. Si vous hésitez à vous lancer dans l’apiculture, il vous dira certainement de foncer car c’est une activité vraiment passionnante.

Rucher de Gaume – 21 rue des Roses – Meix-devant-Virton www.rucherdegaume.be