Lora Colinet a toujours été une passionnée de danse. En 2015, elle décide donc de monter son propre club baptisé «Apothéose».

Celui-ci a débuté avec huit élèves. «Et aujourd’hui, nous sommes entre 40 et 50», précise Lora.

Le club propose deux cours pour les enfants et adolescents: un cours de jazz et un cours de ragga. Et des cours de jazz, ragga et de danse orientale pour les adultes.

Depuis peu, le club propose aussi un nouveau cours de renforcement musculaire. «Il est donné par Mike, une jeune femme qui a créé son propre concept en mixant diverses disciplines. C’est un cours qui est adapté à tout le monde que l’on soit sportif ou pas, pour les jeunes (à partir de 15 ans) ou pour les plus âgés», explique Lora.

Depuis l’année dernière, le club propose aussi la danse inclusive. Les cours intègrent donc des enfants et adolescents porteurs de handicap (moteur ou mental). Un projet qui tient beaucoup à cœur à la directrice du club. «Au départ, je suis éducatrice. J’ai toujours voulu travailler dans le domaine de la petite enfance et plus particulièrement dans le milieu du handicap. »

À l’heure actuelle, Lora accueille dans ses cours trois enfants porteurs de handicap mais aussi trois enfants placés par le juge. «Les enfants ne sont pas mis de côté mais intégrés dans les cours que je donne. Les mouvements sont les mêmes pour tous les enfants. Maintenant, si besoin, certains mouvements peuvent être placés autrement. »

Le projet, qui «n’existe pas ailleurs dans la région», selon Lora, plaît, en tout cas, à beaucoup aux parents. «J’ai d’ailleurs eu deux autres demandes depuis. Malheureusement, je ne peux pas non plus accepter trop d’enfants car je suis toute seule. Mais si le projet venait à prendre plus d’ampleur, j’engagerai des éducateurs en plus.»

Infos: 0497 55 67 64