Le porteur d’Histoire

Le porteur d’histoire, Gregory Navarra

Cinq comédiens, cinq tabourets, un plateau nu et deux portants chargés de costumes. C’est le point de départ du «Porteur d’Histoire», un spectacle qui a rassemblé plus de 400.0

00 spectateurs en France et décroché deux Molières (meilleur auteur et du meilleur metteur en scène). Le Théâtre Jean Villar reprend ce récit truffé de rebondissements ce 8 novembre à l’Espace Duesberg. L’histoire débute en 1988. Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin doit enterrer son père. Il est alors loin de se douter que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête fantastique à travers l’histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement… Ce conte haletant, où les clins d’œil historiques et littéraires se succèdent, renoue avec l’enfance, avec le plaisir d’écouter une histoire. Jouissif.

www.ccverviers.be