Voilà plus de 30 ans que l’ASBL 'L’espoir thulisien' emploie toute son énergie à la sauvegarde du riche patrimoine de l’entité de Thuillies.

«À l’origine, quelques amoureux du village, dont je faisais partie, ont monté l’association avec un objectif précis: sauver l’ancienne maison communale», se souvient Jean-Claude Fissiaux, Président de l’association. «En effet, vers 1986, suite à la fusion des communes de 1977, le bâtiment était à l’abandon depuis plusieurs années. La commune nous a donné l’accès au bâtiment avec la possibilité de le rénover. Mais il fallait des fonds. C’est comme ça qu’on a lancé la première fête à l’ancienne. Une fête où l’on exposait et où l’on faisait fonctionner d’anciennes machines agricoles. Faute de bras, on a dû arrêter en 2015. C’est dommage. En parallèle, on organise deux pièces de théâtre par an en langue wallonne. La dernière, c’était ce 27 octobre «In pépé di preumî chwès». La prochaine sera en février. Dans le bâtiment, nous avons lancé un musée qui met en scène d’anciens objets de la vie du village. Il y a aussi quelques salles de réunion. On organise également des expositions. La prochaine se fera à la salle du Patro de Thuillies, en collaboration avec le cercle Saint-Charles, du 8 au 11 novembre, sur les 75 ans de la Libération. Et il y a notre brocante annuelle et son rallye des ancêtres en avril. On essaie surtout de ramener l’esprit de village dans l’entité. Un esprit qui a tendance à se perdre. On est une équipe d’une quinzaine de bénévoles très motivés mais plus très jeunes. Ce serait bien que quelques jeunes de l’entité nous rejoignent pour prendre la relève. Il y a tellement de belles choses à faire. Notre patrimoine est tellement riche.» Amoureux de Thuillies, l’appel est lancé!