Chez les Vaucant-Desmons, on perpétue le métier d’agriculteur, de génération en génération. Laurence n’avait que 19 ans, quand son papa est décédé, et qu’il fallut assister sa maman à la ferme.

Quatre ans plus tard, Jo, son mari vint l’assister.

Aujourd’hui, ils sont eux-mêmes secondés par deux de leurs fils, Adrien et Alexandre, Guillaume ayant préféré l’agro-industrie. Laurence, graduée agricole, a elle aussi tenté d’exercer un autre métier, mais, ce feu sacré transmis par ses ancêtres l’a ramenée sur… le plancher des vaches. C’est peu dire…

«Nous avons introduit la vache laitière afin d’assurer la viabilité à notre exploitation, confie-t-elle. Nous étions la seule ferme du village où l’on ne trayait pas, alors qu’aujourd’hui, nous sommes la seule où cela se fait encore.» Ils ont débuté avec la Rouge des Prés, lui préférant finalement, la Rouge des Flandres, pour sa rusticité et la richesse de son lait (43% M.G). La majorité de la production part pour la Laiterie des Ardennes. Cependant, pour les amateurs, un distributeur a été installé au pied de la ferme.

«C’est Adrien qui en a eu l’idée; il n’y en a que deux en Hainaut.» Des idées pour amener de la modernité, tout en conservant l’authenticité de leur travail, le cadet de la famille en bien d’autres. «Je compte élargir la gamme de produits accessibles en distributeur. J’envisage la vente de colis de viande.» Fermier, plus qu’un métier: une vocation dont on devrait redorer le blason.

La Ferme Vaucant-Desmons Rue Ferdinand Desmons, 18 à Saint-Maur – 0479 45 40 82