Une «zone à défendre»

ÉdA / J. Meyer

Une centaine de personnes se sont installées dans un bois à Arlon (province de Luxembourg). Elles en ont fait une «zone à défendre» (ZAD).

Ce terrain était, jusqu’il y a 50 ans, une carrière de sable. Après sa fermeture, des gens y ont déversé des déchets, des fûts de produits toxiques (mauvais pour la nature et la santé)... Il y a un peu plus d’un an, le bois a été racheté à la ville d’Arlon par Idelux. Cette société souhaite y créer, d’ici 2024-2025, une zone d’activités artisanales avec, entre autres, une réserve naturelle.

Des personnes s’opposent à ce projet et disent vouloir protéger le bois. En face, Idelux dit que cet endroit a perdu sa richesse biologique (faune, flore) à cause de la pollution et que le projet permettra de nettoyer le sol et de faire revenir des espèces disparues, grâce à la réserve naturelle. Vont-ils se parler et trouver un accord?

Le sondage de la semaine