article abonné offert

Namur

KIKK Festival: un éloge numérique à la fragilité

Jusqu’à dimanche, le KIKK en ville transforme Namur en un musée fantastique et poétique à ciel ouvert. Aux frontières de l’invisible.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 505 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?