SOCIAL

Le secteur du non marchand bruxellois rassuré: l’action prévue le 5 novembre annulée

Le secteur du non marchand bruxellois rassuré: l’action prévue le 5 novembre annulée

Le gouvernement francophone bruxellois est parvenu à rassurer les représentants des travailleurs quant aux maintiens des budgets alloués en 2019, a indiqué le Setca mercredi. – Archive/Illustration BELGA

Les organisations syndicales n’organiseront finalement pas d’action à Bruxelles le 5 novembre prochain pour protester contre l’absence potentielle de mise en œuvre d’une partie du budget de l’accord non marchand.

Le gouvernement francophone bruxellois est parvenu à rassurer les représentants des travailleurs quant aux maintiens des budgets alloués en 2019, a indiqué le Setca mercredi.

«Tous les montants récurrents pour 2019 et 2020 seront soit maintenus soit transférés d’une année, à l’année suivante. Les travailleurs et leurs représentants sont momentanément rassurés mais maintiennent, au niveau des commissions paritaires concernées, les préavis d’actions et de grève», précise l’organisation syndicale.

Craignant que l’accord non marchand ne soit pas exécuté pleinement, le front commun syndical avait annoncé à la mi-octobre des actions. Après des concertations avec des représentants des ministres impliqués, les syndicats ont toutefois été rassurés.

Ils disposent désormais d’une lettre de la ministre-présidente de la Cocof, Barbara Trachte, leur donnant des garanties quant à la mise en œuvre de «la quasi-totalité» de l’accord «tel que ses termes le prévoyaient».

Parmi les mesures prévues, la «prime 2019» pour les travailleurs du secteur sera bien exécutée avant le 31 décembre, assure notamment Mme Trachte dans sa missive.