ATHLÉTISME

JO 2020: Tokyo s’oppose à la décision du CIO de déplacer les marathons et la marche à Sapporo

JO 2020: Tokyo s’oppose à la décision du CIO de déplacer les marathons et la marche à Sapporo

John Coates, président du comité de coordination des JO 2020, a déclaré que la chaleur et l’humidité attendues à Tokyo pendant les Jeux ont motivé le déménagement. AFP

La tension entre la ville de Tokyo et le Comité International Olympique subsiste après la décision du CIO de déplacer le lieu de compétition des marathons et des épreuves de marche des Jeux olympiques 2020 dans la ville de Sapporo.

«Je souhaite que le marathon et les compétitions de marche aient lieu à Tokyo», a déclaré ce mercredi la gouverneure de la ville, Yuriko Koike.

Koike demande une explication sur la raison pour laquelle le CIO a soudainement – et unilatéralement – annoncé un changement de lieu moins de 300 jours avant le départ des Jeux.

Le CIO a pris cette décision, en accord avec la fédération internationale d’athlétisme (IAAF), il y a deux semaines, après avoir vu plusieurs compétiteurs et compétitrices des marathons et de la marche en détresse lors des championnats du monde d’athlétisme qui se déroulaient à Doha au Qatar. Les conditions de chaleur et d’humidité étaient comparables à ce qui est attendu en août prochain dans la capitale du Japon malgré que les épreuves s’étaient déroulé de nuit.

John Coates, président du comité de coordination des JO2020, a déclaré que la chaleur et l’humidité attendues à Tokyo pendant les Jeux ont motivé le déménagement. Plus de 50 personnes sont décédées cet été à Tokyo où les températures ont atteint les 40 degrés.

Sapporo, situé dans l’île d’Hokkaïdo quelque 900 kilomètres au nord de Tokyo, a accueilli les Jeux d’hiver en 1972 et devrait offrir aux athlètes des températures beaucoup plus fraîches.

Les marathons doivent débuter à l’aube (6h00) au Japon. Le 2 août dernier, date fixée pour l’épreuve féminine, il faisait cette année 30 degrés et l’humidité était de 70%. Le marathon masculin est programmé à l’aube le 9 août, le dernier jour des Jeux.