JALHAY

Des agneaux ont été tués par un loup

Des agneaux ont été tués par un loup

Le loup, désormais nommé Akela, a posé ses valises dans les Fagnes jalhaytoises. Roger Herman – Réseau Loup (illustration)

Des prélèvements effectués par la Région wallonne indiquent que trois agneaux d’Herbiester furent victimes d’un loup.

Au mois de septembre, trois agneaux avaient été retrouvés, morts, par leur propriétaire. Égorgés. À l’époque, comme c’est souvent le cas ces derniers temps lors de tels faits, d’aucuns s’interrogeaient sur l’identité de l’«agresseur»: s’agit-il d’un loup?

Plusieurs semaines plus tard, le verdict est tombé: un loup est, effectivement, responsable. Des analyses et prélèvements effectués par la Région wallonne (via son Réseau loup) l’ont confirmé fin de semaine dernière, écrivent ce mercredi nos confrères de SudPresse.

Le rapport officiel et définitif du SPW (rvice Public de Wallonie) et du DNF (Département de la Nature et des Forêts) n’est toutefois pas encore tombé. Il devrait notamment établir si le désormais nommé Akela, le loup établi en Fagnes depuis (au moins) juin 2018, est, ou non, responsable des faits. Aux dernières nouvelles, il est seul à actuellement occuper le territoire fagnard, alors que, depuis 2016, d’autres loups ont été aperçus en Wallonie.

Pour rappel, l’animal n’est a priori pas dangereux pour l’Homme. Espérons que certains ne se mettent pas en tête de l’éliminer – c’est d’ailleurs interdit par la loi… et donc punissable.