article abonné offert

PRO LEAGUE

«Nacer a manqué, mais ce n’est pas une excuse»

«Nacer a manqué, mais ce n’est pas une excuse»

Frankie Vercauteren a vu du négatif, mais aussi du positif, au niveau de la maîtrise. Photo News

Frankie Vercauteren a regretté l’absence du Diable, sans s’en servir comme excuse. Il a vu du positif, aussi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 299 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?