article abonné offert

«Qu’ils restent dans le train surtout»

La première question que l’on a évidemment posée à l’entraîneur de Tournai, c’est de savoir si l’euphorie ne risquait pas de s’emparer de ses troupes, relâchement à la clé: «Je n’en ai pas vu les signaux mais je vais rester très attentif parce que c’est humain.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 120 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos