FOOTBALL

MLS: huit buts dans le derby de Los Angeles, la bande à Carlos Vela en finale de conf au grand dam d’Ibra

«El trafico»: le choc de Los Angeles a tourné en faveur de Carlos Vela et ses équipiers, qui l’ont emporté 5-3 contre le Galaxy de Zlatan Ibrahimovic.

Le Los Angeles FC de Carlos Vela, champion de la saison régulière, s’est qualifié pour la finale de la conférence Ouest du championnat nord-américain de football (MLS), en battant 5 à 3 (mi-temps: 2-1) le Galaxy de Zlatan Ibrahimovic, ce jeudi au terme d’un match très spectaculaire.

Le LAFC affrontera Seattle pour tenter d’atteindre la finale qui se jouera le 10 novembre face à une équipe de la conférence Est à déterminer entre Atlanta, tenant du titre, et Toronto, champion en 2017, qualifié la veille aux dépens du New York City FC (1-2).

Le derby de L.A., surnommé «el trafico» en référence au trafic routier très dense qui sévit dans la mégalopole californienne, a tenu toutes ses promesses avec huit buts inscrits, dont un doublé du Mexicain Vela (16, 40) qui avait parfaitement lancé les siens, avant que Cristian Pavon (41) puis Ibrahimovic (55) ne relancent le match.

Mais Diego Rossi (66) et un doublé d’Adam Diomande (68, 80) ont éteint les espoirs du Galaxy malgré une réduction du score de Rolf Feltscher (77).

Pour Zlatan, il faudra encore attendre avant d’ajouter une première ligne américaine à son palmarès, s’il lui prend de poursuivre l’aventure à 38 ans.

Le doublé de Vela porte son total de buts inscrits cette saison à 36 en 32 matches, cinq de plus qu’Ibrahimovic.

Plus tôt ce jeudi, le champion en titre Atlanta United FC avait validé son billet en battant Philadelphie 2-0 (1-0).

Idéalement servi par Pity Martinez, Julian Gressel a marqué d’un joli lob le premier but, dès la 10e minute.

Après plusieurs tentatives manquées (60e, 69e, 79e), le Vénézuélien Josef Martinez (ex-Young Boys et Torino), meilleur joueur (MVP) de la saison passée, a fini par marquer le but du KO à la 80e.

De son côté, Philadelphie n’a pas réussi à profiter des errements défensifs d’Atlanta, malgré quelques nettes occasions (17e, 34e)

Los Angeles FC-Seattle se jouera le 29 octobre, Atlanta-Toronto le lendemain.