FOOTBALL

VIDÉOS | Les Rouches s’inclinent sur deux phases arrêtées: ce qu’il faut retenir de Francfort-Standard

Le Standard de Liège n’a pas démérité mais est tombé sur une équipe de Francfort très réaliste sur phase arrêtée (2-1).

Bien en jambes en début de partie, le Standard a annihilé les actions de plein jeu de l’Eintracht Francfort avant de se faire surprendre sur deux coups de pied arrêtés bien négociés par Abraham et Hinteregger. Amallah a redonné espoir aux Liégeois en fin de match mais un peu tard pour espérer décrocher quoi que ce soit.

Voici ce qu’il faut retenir de la rencontre:

Des Rouches appliqués en début de match

Survolté par la furia de ses supporters, Francfort met d’emblée la pression sur les Rouches mais les hommes de MPH calment rapidement les ardeurs des Allemands. Francfort ne parvient pas à étouffer le Standard, qui met le pied à la fenêtre à la 22e. Mais c’est trop timide pour inquiéter Ronnow. Dans la foulée, s’écroule dans la surface des visiteurs et crie au penalty. L’arbitre ne bronche pas et les Rouches peuvent respirer.

Francfort fait mouche sur sa première occasion

Pourtant bien dans son match, le Standard se fait surprendre sur une phase arrêtée. Kamada délivre un ballon rentrant sur la tête d’Abraham qui place son équipe aux commandes. Sévère pour des Liégeois qui avaient bien muselé leur adversaire jusque-là.

Le Standard ne se laisse pas abattre et continue d’appliquer son plan de jeu face à des joueurs de Francfort dominateurs mais se procurant peu d’occasions franches. Sur une passe lumineuse de Carcela, Amallah a le but de l’égalisation au bout des crampons mais il enlève trop sa frappe.

Deux assists pour l’ancien de Saint-Trond

Francfort ressort bien des vestiaires et hausse le rythme. Sur un centre millimétré de Kostic, Pacencia tente une reprise de volée spectaculaire que le portier du Standard dévie de justesse. Dans la foulée, Kamada s’effondre dans le rectangle liégeois après un duel avec Laifis. Comme plus tôt dans la rencontre, l’arbitre estime qu’il n’y a pas de faute et le match se poursuit.

Mis sous pression, le Standard ne se désunit pas. Il se montre même très dangereux en contre mais Cop ne parvient qu’à effleurer la diagonale magistrale de Fai alors qu’il était seul face au gardien francfortois.

Après avoir longtemps plié, le Standard finit par rompre. Sur une nouvelle phase arrêtée, Hinteregger place un coup de tête hors de portée de Milinkovic-Savic. Deuxième assist de la soirée pour Daichi Kamada, l’ancien médian de Saint-Trond qui a fait mal aux Rouches ce soir.

Le baroud d’honneur des Rouches

Alors qu’ils semblaient groggys par le break des Allemands, les Rouches ont repris espoir grâce au premier but d’Amallah sur la scène européenne. Preud’homme a ensuite joué le tout pour le tout en remplaçant Fai par Mpoku. En vain...

Un Standard expérimental avec Cop et Lavalée

Sur les onze joueurs qui ont joué samedi contre Genk, seuls Fai, Laifis, Gavory, Bastien, Cimirot et Amallah ont conservé leur place à Francfort. Comme prévu en Europa League, Milinkovic-Savic a pris place dans le but alors que Lavalée a fait ses débuts avec les Rouches en remplacement de Vanheusden, forfait de dernière minute. Au milieu, Preud’homme a choisi d’aligner Cop, qui n’a pourtant fait que deux brèves apparitions cette saison.

Pas une bonne affaire mais ça aurait pu être pire

Dans l’autre rencontre de la soirée, Arsenal a été surpris à domicile par Vitoria (1-2). Au classement, les Gunners gardent la tête du groupe, une longueur devant Francfort. Le Standard ne fait pas la bonne affaire dans l’optique de la qualification mais ça aurait pu être pire puisque Vitoria a longtemps mené à Arsenal et aurait pu rejoindre les Rouches à la 3e place.

Classement après 3 journées

1. Arsenal - 9 points (+8)

2. Francfort - 6 points (-1)

3. Standard - 3 points (-3)

4. Vitoria - 0 point (-4)

La technique du match

Arbitre: Stefanski (Pol)

Buts: Abraham (1-0, 28e), Hinteregger (2-0, 73e), Amallah (2-1, 82e)

Carte jaune: Hinteregger

FRANCFORT: Ronnow, Hinteregger, Hasebe, Abraham, Kostic (83e Chandler), Djibril Sow, Rode, Da Costa, Kamada (88e Fernandes), Gacinovic (74e Kohr), Mendes Paciencia.

STANDARD: Milinkovic-Savic, Fai (85e Mpoku), Lavalée, Laifis, Gavory, Cimirot, Bastien, Amallah, Boljevic, Carcela (75e Oulare), Cop (72e Lestienne).