JUDICIAIRE

Un Beaurinois devra rembourser plus de 33.000 euros d’allocations de chômage indûment perçues

Un Beaurinois devra rembourser plus de 33.000 euros d’allocations de chômage indûment perçues

(photo d’illustration) Reporters / DPA

Un quinquagénaire beaurinois a été condamné par le tribunal correctionnel à payer des dizaines de milliers d’euros d’allocations de chômage indûment perçues.

Le tribunal correctionnel de Namur a accordé la suspension simple du prononcé de la condamnation à un Beaurinois de 56 ans qui était prévenu d’avoir réalisé des déclarations inexactes et d’avoir touché des allocations de chômage majorées alors qu’il n’y avait pas droit. Il devra rembourser les allocations indûment perçues, à savoir 33.267,54 euros

Le prévenu a perçu celles-ci entre 2013 et 2017, alors qu’il exerçait une activité complémentaire, à savoir celle de réparateur en électronique. Une activité qu’il devait exécuter en soirée uniquement. Hors le prévenu a étendu celle-ci à la journée également et a presté près de 1.600 heures par an dans le cadre de cette activité complémentaire.