article abonné offert

CHARLEROI

Charleroi: réouverture des débats pour l’ambulancier aux mains baladeuses

Charleroi: réouverture des débats pour l’ambulancier aux mains baladeuses

Des témoignages confortent la version de la plaignante. Reporters / BSIP

Pascal S., ambulancier, était soupçonné de deux attentats à la pudeur sur deux patientes. Une réouverture des débats aura lieu en janvier.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 383 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?