CŒUR DU HAINAUT

Récupérera-t-on bientôt le matériel médical dans le Borinage et dans le Centre?

Récupérera-t-on bientôt le matériel médical dans le Borinage et dans le Centre?

Le matériel médical finit trop souvent à la casse. Et si on le récupérait plutôt? Pixabay

L’intercommunale IDEA a obtenu un subside pour étudier l’opportunité de la création d’une filière de réemploi du matériel médical.

Actuellement, faute de place de stockage et d’existence d’une filière adéquate de valorisation, le matériel médical part à la ferraille quand il est hors d’usage. À l’heure de l’économie circulaire, cela fait plutôt mauvais genre…

Cela va-t-il changer dans le Cœur du Hainaut? L’intercommunale de développement économique IDEA a en tout cas des idées. A l’image de ce qui existe déjà dans certains départements français, l’intercommunale a remis un projet pilote de réemploi du matériel médical existant et actuellement non recyclé, dénommé «RE-MED-D» pour «Reuse Medical Devices».

Ce projet vient de recevoir un subside de 20 000€de la part de la Fondation Roi Baudouin, dans le cadre d’un appel à projets alliant économie circulaire et numérique. Ce projet a trois grands objectifs: un objectif social, économique et environnemental.

Il s’agit de permettre de faciliter l’accessibilité de matériel médical de qualité, à savoir des fauteuils roulants manuels et électroniques, des lits médicalisés, des lèves-personnes… Il s’agit aussi d’augmenter la durée d’usage du matériel médical via la réparation et le réemploi, au détriment de l’achat de matériel médical neuf. Cela signifie moins de gaspillage de matériel en fin de vie et un plus économique et environnemental.

Le matériel non utilisé chez les particuliers ou dans les établissements de soins pourrait être collecté et, après tri et remise en état, reproposé en prêt ou en location à un public défavorisé et/ou exclu des critères d’éligibilité de remboursement.

12 mois de réflexion

Sur l’aspect numérique, la subvention de 20 000 euros servira aussi à dessiner les prémisses d’une plateforme web permettant de mettre en ligne le matériel disponible afin de trouver preneur auprès des patients intéressés.

Une étude sur l’ampleur de la quantité de matériel entrant dans les conditions de ce projet pilote sera menée d’emblée afin d’inventorier le type de matériel à disposition et de localiser les acteurs de la santé susceptibles de mettre à disposition celui-ci.

Grâce à ce premier financement issu de la Fondation Roi Baudouin, l’IDEA va mener un processus de réflexion sur le sujet du réemploi de matériel médical. À l’issue des 12 mois du projet, en fonction des résultats obtenus, il sera envisagé de trouver des financements complémentaires pour lancer une filière économique sur le territoire dans le secteur.