article abonné offert

ARLON

«Trois ans sans avoir vu ma mère»

«Trois ans sans avoir vu ma mère»

Cela fait trois ans que Karam Alkurdi a fui son pays. ÉdA

Toute la problématique des migrants, demandeurs d’asile ou migrants économiques se retrouve dans le témoignage de Karam.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 41 des 295 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos