Près de quarante hélicoptères militaires américains en escale à Chièvres

Près d'une quarantaine d'hélicoptères militaires américains effectuent cette semaine une escale sur la base aérienne de Chièvres (entre Mons et Ath) après avoir débarqué à Zeebrugge et dans l'attente de leur envol vers l'Europe de l'est pour renforcer le flanc oriental de l'Otan et dissuader la Russie de toute velléité d'attaquer un pays allié, a-t-on constaté lundi.

Ces 37 appareils de différents types - des UH-60 Blackhawk de transport et d'évacuation médicale, une dizaine d'hélicoptères de combat AH-64 Apache et quelques hélicoptères lourds CH-47 Chinook aux différents tons de vert - étaient alignés sur une piste secondaire de cette base, gérée par les Etats-Unis et habituellement utilisé au profit du grand quartier général des forces alliées en Europe (Shape), installé à Casteau.

Ils appartiennent une brigade d'aviation de l'US Army, la "3rd Combat Aviation Brigade (CAB), 3rd Infantry Division" basée à Fort Stewart, en Géorgie, dans le sud-est des Etats-Unis, une unité rentrée voici un an d'une mission de neuf mois en Afghanistan, a expliqué un de ses officiers, le colonel Kenneth Ferguson, à quelques journalistes.

Ces hélicoptères, mis en oeuvre par quelque 200 personnes - pilotes, membres d'équipage et mécaniciens, sont en transit et ne devraient séjourner que quelques jours en Belgique. Ils devraient, si les conditions climatiques le permettent, rejoindre l'Allemagne vendredi au plus tard, a-t-on expliqué de source militaire américaine.