MOUSCRON

Un tueur fou à l’athénée: c’était un exercice

Ce lundi matin, un exercice AMOK – «intrusion dangereuse sur un site» – a eu lieu à l’athénée de Mouscron. Une quinzaine de policiers et 310 élèves y ont participé. «Globalement une réussite», nous a dit le préfet Serge Dumont à la fin de l’exercice, qui a duré une grosse heure. «Cela s’est bien passé, a confirmé la commissaire Noterdaem. Les procédures ont été bien respectées, il y a eu une bonne collaboration, cela nous permettra d’affiner notre approche de la question…»

Nos photos: l’arrivée de la police quelques minutes après l’alerte, la sortie des étudiants main en l’air (un intrus avec de mauvaises intentions aurait pu se glisser parmi eux), les autorités de la police et de l’école pendant l’exercice, la prise en charge d’un étudiant pris d’une crise d’angoisse, un dernier tour des bâtiments pour vérifier qu’il n’y a plus personne à l’intérieur…