Chercheur d’art local

ÉdA – 50201024089

Originaire d’Aubange, Henri Carême est un historien de l’art spécialisé en médiation muséale et patrimoniale. Il s’est lancé dans l’élaboration d’une thèse sur les peintures du XVIIIe siècle dans l’ancien duché du Luxembourg. Voici son parcours dans la découverte de l’art luxembourgeois.

Historien de l’art, spécialiste en médiation muséale et patrimoniale, Henri Carême a exercé plusieurs métiers différents depuis son diplôme: guide au musée Gaspar, commissaire d’expositions, enseignant,… Aujourd’hui, son travail quotidien s’attache à approfondir la connaissance de l’art dans nos régions, et particulièrement la peinture du XVIIe et XVIIIe siècle dans l’ancien duché du Luxembourg. Il a débuté cette thèse sur fonds propres en 2016 et grâce à la richesse de ses découvertes, il a obtenu une bourse du Luxembourg en 2018 afin de poursuivre sa thèse à temps plein. Face au manque de littérature sur le sujet, il a commencé par dépouiller des archives afin de retrouver la trace des artistes de l’époque dans nos régions. À présent, il finalise la phase 2 de son travail: le catalogue des tableaux. Il a pu ainsi observer le style des peintres, identifier leurs inspirations et, quelques fois, réattribuer des œuvres. Il compte déjà une trentaine d’artistes peintres actifs en Luxembourg au XVIIIe siècle: Frère Abraham Gilson et Jean-Pierre Huttert (Arlon) en sont quelques exemples connus. D’ici quelques semaines, il passera à la phase rédactionnelle et, en 2023, vous pourrez découvrir une exposition et une monographie qui mettront son travail sur la peinture luxembourgeoise en lumière au MNHA. En attendant, si vous avez des tableaux anciens chez vous, n’hésitez pas à le contacter.

henricareme@gmail.com.