Situé à deux pas de l’Ourthe, dans un cadre de verdure, «le Club d’Éducation Canine d’Esneux» offre un espace de 7.000 m2 et surtout, une vaste plaine pour les activités.

Elle est nantie d’engins divers, autant d’obstacles à franchir pour les chiens. Figure incontournable du club, Francine Wagneur peut se targuer de 40 ans de passion pour les chiens. Pourtant son tout premier lui avait infligé des morsures aux mains qui avaient nécessité 27 points de suture! Sans expérience, elle ne s’était pas rendu compte de la dangerosité de cet animal. Nullement refroidie pour la cause, elle avait repris un autre chien non sans avoir beaucoup lu, assisté à des conférences de vétérinaires et fait beaucoup d’observation sur le terrain. Avec ce nouveau chien, elle a suivi le passage obligé d’une première séance de théorie avant les exercices souvent fastidieux au début pour que l’animal soit bien éduqué. En 1984, elle devenait monitrice à son tour avant de prendre par la suite la direction du club. Elle vous dira «qu’un chien bien dressé est un chien aimé». Elle précise qu’au club, «on pratique une méthode d’éducation naturelle basée sur la connaissance du chien et faisant appel à la fermeté, la patience, la persévérance et la récompense». Bien plus de 10.000 chiens sont passés au club au rythme actuel de 500 chaque année. Certaines personnes y viennent avec leur 2e, voire 3e chien. Il n’est pas toujours facile de gérer «une meute…familiale, car une meute peut se composer de deux individus, un chien et une personne parfois», dit Francine Wagneur. Il faut savoir qu’un chien avec un fort caractère, souvent dominant, considéré comme dangereux, peut être bien éduqué en le mettant à sa place et qu’au sein d’une famille il peut poser des problèmes. Huit moniteurs bénévoles veillent à la bonne tenue des exercices.

Infos: 04 368 86 32.