Dans la région, la réputation de la Compagnie des Loufs n’est plus à faire. La compagnie de théâtre amateur souffle déjà ses 20 bougies!

Mais au fait, d’où vient ce nom loufoque? «Notre nom nous vient de la première pièce qui avait été, à l’époque, jouée par un groupe de comédiens amateurs de la région de Montigny-le-Tilleul… 'La Pastaga des Loufs' de Fernando Arrabal», explique Maryse Neirynck, chargée de communication. Après ce premier rendez-vous réussi sur les planches, les Loufs, menés à l’époque par Joseph Meli, ont joué au fil des années de nombreux monuments du répertoire de la comédie et du vaudeville contemporains. Depuis maintenant 10 ans, la compagnie est attachée au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne, où elle répète et joue. Dirigée par Jean-François Lacroix, son Président et metteur en scène, la troupe y alterne comédies du répertoire de vaudeville et pièces originales… «Ce qui fait notre originalité, c’est que nous montons des pièces qui ne sont pas forcément connues du grand public. Parfois plus pointues dans l’écriture… Toujours au gré de nos envies et rencontres théâtrales. Mais ça ne nous empêche pas d’avoir un public de fidèles qui nous suit! Nous sommes près de 30 personnes dans l’équipe. Des comédiens qui varient selon les spectacles, mais aussi ceux que nous appelons nos 'comédiens de l’ombre', un noyau de fidèles bénévoles. Une équipe incroyable. Décors, sons, lumières, affiches, vidéos, accueil, intendance…»

Cette saison, la troupe vient de jouer 'Une maison de poupée', de Henrik Ibsen, ces 4,5 et 6 octobre 2019 à Mont-sur-Marchienne et le 11 octobre, à la Posterie. Un vrai succès! Pour les voir à nouveau fouler les planches, il faudra attendre les 10,11 et 12 avril 2020 pour le 'Bal des Voleurs' de Jean Anouilh! On a hâte de les retrouver!