Le RFC Wiers s’est bien relevé après une saison 2017-2018 très difficile. «Nous sommes descendus en P3 à l’issue d’un tour final très difficile.

Nous avions déjà décidé de réengager Michel Derouck, un entraîneur qui avait passé quelques années chez nous avec un beau succès sportif. Ce coach a accepté de repartir en P3 et nous a permis d’être champions en mai 2019. Nous avons décidé de garder quasiment l’intégralité du noyau qui avait été sacré et de recruter quelques bons renforts. Nos débuts en P2 sont très bons et il est possible que nous puissions lutter pour une place au tour final où tout est possible. Mais ne nous emballons pas, nous serions déjà satisfaits de vivre une belle saison sur et en dehors des terrains», explique le président Jean-Louis Nève.

Les «Mauves et Blancs» ont toujours eu une bonne réputation dans la formation des jeunes et veulent continuer dans cette voie. «Le club compte actuellement 150 jeunes pour qui nous nourrissons de l’ambition et des projets. Nous souhaitons poursuivre le développement et la progression de notre école de jeunes. Nous voulons accéder au label 2 étoiles en encadrant nos jeunes par des entraîneurs diplômés. Nous alignons des équipes dans chaque catégorie d’âge et travaillons dans la continuité. Un directeur technique chapeaute le tout et veille au respect du programme pour chaque équipe. L’objectif est de présenter une équipe première composée essentiellement de joueurs formés chez nous. Notre noyau actuel de U19 sera notre vivier.»

Le RFC Wiers compte aussi de nombreux bénévoles pour encadrer tout ce beau monde. La buvette est le lieu de rassemblement où tous les membres peuvent se retrouver après les entraînements et les matches.