article abonné offert

Dinant: on en veut au mobilier de la Croisette

Dinant: on en veut au mobilier de la Croisette

Le début de la cascade: les piquets. ÉdA – 50225589759

Après les actes de vandalisme, il y a quelques mois par des individus qui visaient les pots de fleurs géants de la Croisette, c’est un autre acte de destruction qui a eu lieu, dans la nuit de vendredi à samedi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 173 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?